Ma monture , le matériel et mon campement durant ce périple .....

Publié le par MarcM




Topo  sur le matériel 

Donc , c'est décidé . Je pars en avril 1984 .Cette date me permettra d'arriver presque en même temps que ce soleil de minuit , si intriguant .


Ma monture :
Ce sera un vélo 1/2 course (les Vtt n'existaient pas ) dont j'aurai renforçé les portes bagages AV et AR .J'emmenerai une trentaine de kilos [hors vélo] de matériel divers (tente , duvets , outils [marteau, pince, clés plates, tourne vis ], trousses médicale , de toilette , fringues ,un bidon de 5 L pour l'eau , matériel photo , matériel de rechange , fil de fer,fil de cordonnier , divers petits boulons , vis , rondelles [chaîne, rayons , chambres à air , câbles, etc...],un gros livre d'aventure ,nourriture d'avance pour plusieurs jours, etc....!
Le guidon sera rembourré de mousse de manière à ne pas souffrir des paumes de main et je ne l'ai pas regretter (pistes)
Le seule soucis sera le nombre important de rayons cassés , principalement de la roue AR .25 au total. Il m'en restait peu .Pensant que je n'en aurais pas assez . J'ai trouvé à Hammerfest un magasin de sport classique pour
m'en faire fabriquer .Mais le problème résidait dans le fait que la longueur était différente ainsi que le pas de vis de la tête de rayon Finalement , je pourrai en obtenir 10 pour 40 Krones soit~7euros /44 frs
A la fin , le temps passé a réparer ce genre de probleme deviendra anecdotique .Les crevaisons seront au nombre d'une dizaine . Un seul problème de pédalier
(clavette) lors de l'étape belge .Mais le marteau associé à la clé à molette arrangeront le tout .

Les sacoches seront malmenées par l'état des pistes caillouteuses .Donc , régulièrement obligé de réparer avec fil de fer , gros fil de cordonnier , consolidé ici et là par du métal de boîte de conserve aplati au marteau (hé oui , ça pése un marteau mais fort utile! ).

Le dérailleur ne suportera pas tout le voyage .Les cailloux auront raison de sa santé .Donc démontage ,et je terminerai les 2000 derniers kms sur pignon fixe en ayant soin de raccoucir la chaîne .Ensuite , nickel .Et puis tourner les jambes ne fait pas de mal .

La tente ne posera aucune difficulté malgré le vent parfois très violent. Mais j'ai toujours eu soin de la planter le plus possible à l'abri du vent .
 

Suite du périple : ici

Publié dans Voyage - Raid

Commenter cet article